Jeudi 23 juin, Hangzhou


Lundi 20 juin, Hangzhou


Samedi 18 juin, Beijing


J’etais tres decue de ma visite jusqu'à ce moment precis. Elle s’est echappee d’un roman ou d’une de ces series que tout le monde devore ici. Apres tant de grandeur et de froideur, elle, elle eclaire les vieilles pierres de sa fraicheur, cette lyceene deguisee en heroine pour sa visite a la Cite Interdite.


L’an dernier, la serie Lang ya bang (Nirvana in fire) a fait un tabac et a eu des critiques dithyrambiques meme a l’etranger. A regarder dans le metro ou en douce au travail sur son smartphone pour se sentir un peu chinois ! http://www.imdb.com/title/tt5141800/

Mercredi 15 juin, Beijing


Mardi 14 juin, Beijing



Les chinois sont les espagnols de l’Asie.


Lundi 13 juin, Beijing


Dimanche 12 juin, Hangzhou


Samedi 11 juin, Meijiawu


Mercredi 8 juin, Shanghai


Des trombes d’eau. Un vent glacial. Un samedi matin triste a Shanghai. Et puis, cette drole de ptite bonne femme. Bonne humeur. Et d’un coup la voix d’Olivia Ruiz dans les oreilles. I need a child, into my middle. I need a child, a wild one. Ca me plait quand la poesie debarque comme ca en ptites bottes rouges.
J’ai trouve hier une lettre mystere qui aurait bien pu etre celle de mon petit chaperon rouge. Il y a un marche au livres le dimanche matin devant la bibliotheque. J’aime bien y farfouiller dans les vieux bouquins, les photos, cartes postales des annees 80 pour y trouver les enveloppes de mes lettres de Chine. En rentrant a la maison, je me suis rendue compte que deux d’entre elles avaient garde a l’interieur leur lettre. Mais surtout l’une d’entre elle etait toujours scellee. Et dedans, un tresor.

La plus jolie des petites lettres d’enfant, pliage japonais, ecriture appliquee. Jamais lue.

Lundi 6 juin, Hangzhou


Dimanche 5 juin, Xiaoqi


Samedi 4 juin, en chemin



Il fait chaud a l’arriere du bus. On roule depuis des heures, de plus en plus loin de Hangzhou. Cheveux colles sur peau mouillee, des grands yeux noirs me fixent « T’as vu mes chaussures ? C’est un cadeau de Maman. » « Oui, elles sont jolies. Elles brillent. » Sourire ravi, la petite se renfonce dans les bras de sa grand-mere. « Sa maman travaille a Hangzhou. On a ete la voir aujourd’hui » Maman et Papa en ville, Mamy-Papy-bebe au village. A compter les heures et les kilometres d’un cote. Les billets de banque que l’on glisse dans l’enveloppe de l’autre, pour un avenir plus facile. Mais les calins en sacrifice. C’est une histoire chinoise.

Vendredi 3 juin, Jianling


Mercredi 1er juin, Hangzhou




Mon fleuriste. Une gueule a la Pagnol, le clope au bec et le marcel nickel, il promene ses paquerettes de carrefours en carrefours.

Dimanche 29 mai, Aojiang


Samedi 28 mai, Shanghai


Jeudi 26 mai, Xiao Likeng


Le bon, la brute et le truand. Mais lequel est-ce ?





Mardi 24 mai, Xiao Likeng


Samedi 21 mai, Xiao Likeng


Jeudi 19 mai, Hangzhou


Mardi 17 mai, Hangzhou


Dimanche 15 mai, Hangzhou


Jeudi 12 mai, Sixi



Mercredi 11 mai, Yancun


Lundi 9 mai, Nanji Dao



On attend le bateau, les aspirants pop stars aussi.


Je ne sais pas ce qu’attend The Sartorialist pour venir, mais la chine c’est le paradis du streetstyle. Du streetstyle funky. Avant garde presque. Moi j’aime ! Et elle elle en a fait un blog http://accidentalchinesehipsters.tumblr.com/. Tout est dit. Allez voir c’est genial !